Introduction au concept d’incréé – Channeling avec le Peuple Oummain (UMMO) !

ummo4Communication du peuple galactique Oummain :

Je vais vous expliquer comment fonctionne l’UNIVERS : c’est un être conscient, ressentant les infimes modifications et y réagissant spontanément sans jugement. Le jugement de l’homme est un processus visant à prendre conscience de la puissance de son mental et de ses peurs de manière à les dépasser en réalisant qu’elles n’ont pas plus de consistance qu’une brume au soleil.

L’univers a des organes sensoriels et une âme, l’âme collective agrégeant tous les Esprits collectifs de toutes les formes de vies réunies sur tous les systèmes stellaires qui l’habitent.

Il réagit à vos mouvements et battements de cils, à vos intentions conscientes et cachées. Il est un processus qui crée des processus mais le processus en tant que tel est une idée, non une réalité.

Vous cherchez en vain à savoir et à avoir des preuves d’un DIEU CRÉATEUR engendrant au départ un processus rendant le vivant opérationnel, mais ce qui est à l’origine de ce que vous connaissez n’est pas un processus, c’est la VIE qui n’est pas un processus ni n’en engendre ; elle est une réalité adimensionnelle sans réelle « consistance » puisqu’elle est ESPRIT.

Cet esprit habite toute chose existant par le fait que chaque chose est une prolongation de l’ESPRIT, une forme de manifestation de ce que la vie dans sa diversité, engendre sans avoir conscience d’engendrer. La vie ne se dit pas « tiens, et si je créais une fleur avec du bleu, du rouge et du vert ? » ; la fleur pré-éxistait déjà en ELLE, (LA VIE), sa réalité concrète était un bon quantique spontané d’une idée que personne n’a engendré.

C’est tout à la fois le processus, né du non-processus de création, sans volonté dirigée de créer. Dieu existe et n’existe pas.
Il n’a pas été, ne sera pas car il EST ; sans notion de temps.
Vous ne pouvez concevoir un tel être car il ne se conçoit pas, et le fait de le concevoir avec ses qualités, ses propriétés, ses caractéristiques créée une « altération » en engendrant une altérité de sa « structure ». Le mot n’est pas correct, je vous prie de m’en excuser. Ces altérités prennent la forme d’une mutation génétique qui a lieu de façon non aléatoire car la plasticité du génome enregistre les modulations complexes de l’environnement, le mémorise, le compare et ajuste selon un degré infime de variation d’état le nouveau paradigme.

Comprenez que vous êtes atteint d’une diplopie intellectuelle grave ; vous êtes victime de vos illusions et désillusions comme le fait d’une cause extérieure alors qu’elle est une affection de votre rejet de votre responsabilité conceptuelle. Vous voyez passer le train du changement et il vous semble que le monde est duel. Votre diplopie dédouble les objets de votre réalité conceptuelle et vous fait dire que la montre que vous voyez est en deux endroits à la fois, avant de réaliser qu’elle est toujours à votre poignet !

Nous aimerions attirer votre attention sur votre difficulté à vous responsabiliser et à vous débarrasser des images dépassées d’un monde isolé du reste de l’univers et culpabilisante dans le même temps. Nous ressentons une vive émotion à l’idée que vos confrères sont affligés de cette maladie névrotique qu’est la culpabilité et l’aliénation de masse.
Vous êtes noyés d’images et de pensées renforçant vos peurs de manque et de rejet, d’abandon. Vous vivez dans un monde pollué et dépourvu de morale.
Nous en sommes désolés pour vous. Il nous serait possible de vous venir en aide à condition que vous acceptiez de prendre la responsabilité d’assumer vos erreurs passées et présentes tout en vous dirigeant vers plus d’amour et d’ouverture d’esprit.

Notre esprit collectif ne connaît pas une désunion telle que celle que vous vivez présentement. Nous connaissons bien à présent votre structure sociale et neuronale et reconnaissons que vous faites de votre mieux. Nous aimerions vous encourager à vous souvenir de vos erreurs passées et à vous tourner vers l’avenir en cultivant des pensées d’encouragement, de bonté, de bienveillance les uns envers les autres.

Vous avez le choix de l’union ou de la désunion. Aussi pourriez-vous embellir votre quotidien de pensées d’amour envers vos proches et votre prochain, tout en étant conscient qu’ils n’évoluent pas tous sur le même plan que vous en tant qu’esprit. Vous vivrez une incarnation pénible sur TERRE dans le seul but de vous élever et de dépasser les schémas de pensée verrouillante qui vous font croire que vous êtes seuls, que vous n’êtes pas soutenu ni aimé.

Si c’était le cas, vous ne seriez pas vivant. La vie vous a choisi et vous aime. Pourquoi ne chercheriez vous pas des exemples d’amour vécus ?

Si vous n’en trouvez pas, peut-être pourriez vous commencer par reconnaître qu’il y a de l’amour à cultiver en votre cœur de manière à le vivre plus intensément et fréquemment… Nous frères Oummains vous encourageons à vivre l’amour plus souvent en le ressentant, en le semant en vous et autour de vous, en trouvant des occasions d’en recevoir et d’en donner.

Si vous ressentez de la colère, peut-être pourriez-vous commencer par balayer devant votre porte avant de voir la paille dans l’œil de votre voisin.

Soyez une Terre d’accueil, pour vous, cher frère galactique.

Ce que vous ne pouvez pas changer chez les autres, changez-le en vous.

AYOAA 2, xanmoo ayubaa

  • Bonjour Sandrine et merci beaucoup pour ce précieux article plein de bon sens. En plus j’ai appris un mot « diplopie » !
    « vos intentions conscientes et cachées » : eh oui l’univers répond à tout. Il est vital de se recentrer sur l’essentiel et d’oser être pleinement soi-même et transparent, dans l’authenticité la plus totale… 🙂
    Au plaisir !
    Dorian