Décodage biologique du message Oummain sur la « Neurentropie »

Il y a quelques mois, je recevais par télépathie un message de Xoanmoo, interface mi-cybernétique mi oummaine et humaine, qui traitait du problème de la Neurentropie.

La neurentropie, terme employé par Xoanmoo, désigne la dégradation des fonctions neuronales.

Dans le texte cette neurentropie est associée à l’intoxication aux métaux lourds.
Pour exemple, les maladies neurodégénératives par neurentropie (entropie signifiant dégradation).

Le texte très pointu d’un point de vue biologique était indigeste et demandait un éclairage d’un spécialiste. Celui-ci nous est justement proposé par « « .

Pour rappel, voici le texte d’origine, très pointu, où il est question de mécanismes biologiques complexes que seul un(e) spécialiste pouvait comprendre, analyser et vulgariser.

Je remercie très sincèrement et chaleureusement l’auteure du décodage, une femme, du nom de 

 

Concept de « Neurentropie » – connexion avec Xoanmoo, peuple Ummo

Et voici LE DECODAGE et une piste concrète proposée par nos frères Oummains afin de lutter contre les maladies neurodégénératives :

« Bonjour, Aanawe à toutes et à tous,
Je vous propose des éclaircissements sur cette transmission et ce au niveau des points d’interrogations posés par le lecteur …

Le fond du sujet traité par Xoanmoo nous oriente vers une solution pour traiter les neurentropies résultantes d’un contact organique avec les métaux lourds et toxiques.

1 (?) Oxydation par pyrite oxydation (?) neurotransférase … Chez l’Homosapiens les neuro-transférases jouant un rôle dans la mémorisation notamment implicite c’est à dire non déclarative (évènements éliminés et peu ou non retenus) sont deux enzymes, la catécholamine- o-metyltransférase et la monoamine oxydase A.
Ces deux enzymes dégradent la noradrénaline en diverses molécules organiques. Si elle s’accumule dans l’organisme la noradrénaline va générer des troubles physiologiques et psychiques comme l’hypertension, la photophobie, la bradycardie, une vaso-constriction excessive, l’anxiété voir l’arrêt des fonctions cardio-respiratoires. et au long terme des troubles cognitifs.
Il est évoqué le terme de « pyrite » comme oxydant des neurotransférases, par « pyrite » il faut comprendre les sels organo-sulfo-métalliques de fer. Ces sels ont une action positive sur le fonctionnement de ces deux neuro-transférases.
Il est question ici de l’action des métaux lourds toxiques sur le système neuronal, le plus connu est le plomb grandement présent sous forme de sulfures. La présence de sulfure de plomb dans les organismes, va agir sur le fer organique intrinsèque et aboutir à l’oxydation du fer organique en sulfure de fer et réduction en plomb organique qui à son tour va rapidement inhiber les neuro-transférases. Une fois inactivées les neuro-transférases ne pourront plus jouer leur rôle de dégradation de la noradrénaline, le cycle est bouclé.

2/ « Augmenter les taux sériques de fer non oxydant (bio disponible) sans carboxidation (NDLR : carboxylation ?). » Par pallier à ce qui est décrit précédemment il est possible en cas d’intoxication aux métaux lourds de substituer le fer organique non assimilable (Fe 3+) ou assimilable (Fe 2+)présent dans l’organisme avant qu’il ne soit converti en sulfure de fer, en ferritine bio-assimilable laquelle est non- oxydable par les mécanismes carboxylatifs. La ferritine est disponible sur Terre dans les magasins spécialisés.

3/  » Augmenter les taux de vitamine C par transfert lipolytique. (??) « ) La vitamine C accélère la conversion de Fe 3+ et Fe 2+ assimilable. Cependant la vitamine C n’est pas soluble dans les lipides, il est donc nécessaire d’adjoindre au traitement détoxifiant un additif ayant des propriétés lipolytiques afin de favoriser le drainage et l’action de la vitamine C.
Dans le métabolisme humain les lipides sont dégradés par la cétogenèse et la béta-oxydation, cette dernière nous intéresse car elle fait intervenir deux enzymes de transferts les carnitine-palmitoyl-transférases I et II. Ces enzymes pour fonctionner dans la dégradation des lipides ont besoin de carnitine comme co-substrat. La carnitine est disponible également en magasins spécialisés.

Ainsi se termine mes éclaircissements sur la publication du Respectable Xaonmoo.

Anh’Baraat !

Aarh’ Navaa
Votre Servante.

https://twitter.com/AarhNavaa »

  • Henri faucheux

    bonjour
    bon connaisseur des textes ummites depuis les livres de JPP et du site ummo-sciences, je vois que tu es en contact télépathique avec eux, cette fonction était incompatible auparavant; C’est une bonne surprise, le contenu et le style du message reçu correspond à leur style et maniere de s’exprimer.
    recevant réguliérement des sensations télepathiques de personnes de mon entourage, sous forme d’accouphenes brefs de quelques secondes, je suis epaté par ton ressenti et les « canalisations »que tu as exprimé dans l émission de nurea TV avec ta capacité à interroger les entités.
    une petite question scientifique à nos amis d’ummo si tu peux transmettre.
    « lors de vos voyages proches de la vitesse relativiste dans notre univers (WAAM ) et l’univers jumeau (U-WAAM), votre temps propre est t’il identique à celui de vos fréres restés sur oummo ? »
    en clair, vieillissez vous à la même vitesse ?
    cette question liée à la relativité d’einstein est intéressante quand à la réponse qu’ils peuvent donner et démontrer la qualité de la source.
    cordialement
    henri faucheux